Les expositions au mois d’août

Vendredi soir 2 aout, s’est déroulée l’inauguration de l’exposition des oeuvres de Muriel Gabilan parmi de nombreux visiteurs. Si vous désirez venir découvrir son univers pictural, elle vous accueille au Prieuré tous les jours de 17h30 à 19h30 .

Je pratique le dessin spontané, en essayant d’apprivoiser ce qui au départ me semblait être une faiblesse : le trait maladroit, voir raté ou enfantin.
Je travaille avec l’encre, les pigments bruts et pastels secs qui étalés sur la feuille de façon aléatoire sont un premier contact avec les hôtes de mon imaginaire.

Dans cet univers brumeux de timides figures apparaissent auxquelles j’essaie de donner corps sans vouloir trop montrer afin de rester dans cet espace entre le dit et le non dit.
De ce flou onirique émerge un monde proche de celui des fables où les personnages semblent venir d’un autre temps avec comme alliés des animaux identifiés ou imaginaires.

Comme des veilleurs, ils nous invitent à sortir du désenchantement et à retrouver le sens du merveilleux, à regarder là où les apparences basculent.

Qu’y a-t-il de commun entre dessiner des montagnes et des corps humains ?

Les courbes des formes mises en mouvement par la danse, la marche, la course et celles de la montagne que les ombres des nuages qui courent sur la surface font bouger. Une brume peut dévoiler un bout de montagne comme un voile dénude légèrement un corps

Rendez-vous aux jardins au Prieuré St Martin de Cézas les 8 et 9 juin sous l’égide du ministère de la culture

Le ministère de la Culture renouvelle pour la dix-septième année consécutive la manifestation « Rendez-vous aux jardins » qui aura lieu le vendredi 7, le samedi 8 et le dimanche 9 juin 2019, sur le thème les animaux au jardin.

L’association Asphodèle le Prieuré participe à ces journées et présente des animations durant ces deux jours
Avec familles et enfants

Pour en savoir plus : rendezvousauxjardins.culture.gouv.fr

le printemps au Prieuré

En ce début de printemps nos hardis bénévoles « extérieurs » sont venus à bout du déblaiement de ce qui fut dit-on La clède. Des mètres cubes de terre et pierres entre 4 murs et voici au centre un arbre fossilisé. L’équipe des bénévoles « intérieurs » terminent l’aménagement de la cuisine. Un mois pour tout laisser nickel avant le démarrage de la saison et le premier concert
Pour vous offrir toujours le meilleur le CA de Asphodèle le Prieuré se réunit tous les mois, et quand le temps le permet cela se déroule au Prieuré, et le parasol ne sert qu’à permettre à notre secrétaire de mieux voir l’écran de l’ordinateur . Quelques photos insolites aussi tel l’oculus de la chapelle vu à travers une « meurtrière » du bâtiment dit la clède. On se pose la question : pour quoi ce type d’ouverture dans un tel bâtiment ?

Un mardi comme un autre

Un mardi d’automne, comme d’autres d’hiver et de printemps, 6 …… 10 bénévoles sont là. Inlassablement ils remontent les murailles, ces dernières prenant un malin plaisir à s’écrouler par ci par là. Le deuxième chantier consiste à refaire une cuisine fonctionnelle et agréable, sol, plafonds, meubles (de récup.) Une pause casse-croûte réparatrice, bienvenue quand il fait froid, conviviale, grillade ou plat mitonné selon les bénévoles cuistots présents. Et au hasard un randonneur visiteur et même un mélomane venu faire quelques notes de musique dans la chapelle.

Les journées du patrimoine au Prieuré de Cézas les 15 et 16 septembre

Accueil de 10 h à 18 h, nous vous attendons et vous ferons visiter les lieux ces deux jours.

Conférence de Jean Pierre Renaud Dimanche 16 à 16 h. 

Jean Pierre Renaud est l’auteur d’une thèse réalisée en 2010 : L’itinéraire transalpin d’Hannibal: l’énigme et sa résolution géographique

218 AV JC. Après le passage des Pyrénées, Hannibal va se déplacer rapidement dans le Languedoc et le Roussillon. Il connait parfaitement l’itinéraire qui va le conduire en Italie. Les controverses historiques sont nombreuses sur les routes effectivement prises. Où Hannibal a-t-il franchi le Rhône ? On le trouve ensuite dans la vallée de la Durance, mais quel col dans les Alpes a-t-il franchi ( Briançonnais, Queyras ?) pour passer en Italie.